ATELIERS / VÉRONIQUE WEIL ET CAROLE GARRIGA

 

À destination d’élèves d’école primaires, collèges et lycées, milieu hospitalier

Cet atelier se déroule sur plusieurs séances, à définir avec l’établissement. Il est donné en binôme par Véronique et Carole, interprètes de la compagnie. Chacune développe un travail spécifique en demi-groupe ; l’atelier s’articule donc en deux parties qui se nourrissent l’une l’autre.

A - Respiration, imaginaire et éveil des sens avec Véronique

La séance commence par un temps de relaxation durant lequel Véronique guide les enfants à la voix pour les amener à un lâcher-prise et à une détente profonde. Allongés au sol, elle les invite à un petit voyage à l’intérieur de leur corps. Pour cela, elle fait appel à l’imaginaire des enfants, en leur demandant par exemple de visualiser une mousse blanche, proche d’un nuage de lait, et de repeindre l’intégralité de leur corps de cette matière douce et onctueuse.
Tout au long de cette pratique, alors que les enfants sont plongés à l’intérieur d’eux-mêmes les yeux fermés, Véronique circule entre eux et fait doucement résonner son bol tibétain afin de les accompagner dans cette petite méditation.
Peu à peu, les enfants se connectent à leur respiration. En imposant leurs mains sur différentes parties de leur corps, ils découvrent les trois étages respiratoires : bas ventre, cage thoracique et clavicules. Assis en tailleur, ils continuent cette exploration en faisant d’autres exercices où souffle et mouvement s’accompagnent, dans une synchronisation qui donne de l’épaisseur au mouvement et révèle la temporalité interne de chacun.
Véronique introduit ensuite les indriyas qui désignent, en Sanskrit, les sens subtils : la vue / l’ouïe / l’odorat /le toucher / le goût. Un temps de parole est ouvert au sein duquel chacun peu partager des souvenirs et des expériences en lien avec leurs sens. Chaque séance est consacrée à la découverte, à la stimulation et au développement d’un ou deux sens. À l’aide de différents supports tels que des huiles essentielles à sentir, des aliments à goûter, des sons à écouter, des détails à regarder, des surfaces à toucher, Véronique invite les enfants à affiner leur perception de manière sensible, ludique et bienveillante. Une fois les sens subtils stimulés, elle leur proposent d’en faire le moteur de leurs mouvements.
Accompagnés à la voix par Véronique, les enfants se laissent guider par leur sensorialité et leurs émotions. Ils plongent ainsi dans une danse pleinement habitée, incarnée, avec ses qualités de mouvements propres ; une danse intime et authentique émergeant du ressenti profond de chacun.
Ce travail sur l’intériorité mobilisant l’imaginaire, la respiration et les sens subtils, permet de nourrir l’atelier avec Carole qui met en jeu l’écriture et la composition.

B - Écriture et composition chorégraphique avec Carole

Inspirée par la notation Laban, Carole a créé un jeu de cartes qui permet aux enfants d’aborder les fondamentaux du mouvement : directions, orientations, niveaux, amplitudes. Les fondamentaux forment des familles au sein desquelles il y a différentes cartes. Par exemple, dans la famille Niveaux, on trouve trois cartes : haut, moyen, bas. Chaque carte comporte un symbole qui permet de l’identifier.
L’atelier de Carole commence par un court échauffement au cours duquel elle introduit le vocabulaire des cartes. Cela permet aux enfants de se familiariser avec les termes et surtout, avec les grandes notions du mouvement. Aller en avant, en arrière, vers le bas et le haut, vers la droite, vers la gauche, dans une amplitude grande ou petite, en ligne droite ou en ligne courbe ; les enfants, en intégrant ce langage s’approprient du même coup les expériences gestuelles auxquelles il invite. Ils prennent conscience de leur mobilité et de ce qu’elle leur permet, tant physiquement qu’émotionnellement.
Dans un deuxième temps, par un jeu mnémotechnique d’application, Carole fait découvrir les cartes aux enfants qui les mémorisent à mesure qu’ils les interprètent : elle tire une carte et leur fait deviner sa signification. Puis chacun expérimente différentes manières de la traduire par le corps. Chaque carte est une contrainte mais qui ouvre des possibilités infinies. Les enfants sont ainsi invités à activer leur imaginaire, à déployer leur créativité et à cultiver leur singularité.
Après quelques séances d’expérimentation et de familiarisation avec les cartes, Carole en remet un jeu à chacun. Les enfants sont alors invités à composer leur propre chorégraphie grâce aux cartes qu’ils choisissent et à la manière dont ils les organisent. Ils activent à ce moment de l’atelier le travail effectué en amont avec Véronique. Cela leur permet de donner une consistance à leur danse, de lui donner une couleur, une intention. Ils décident du sens subtil qui accompagnera leur danse.
De cette manière, chacun écrit sa partition et la recopie sur une feuille indépendante, en prenant soin de noter les signes clairement de sorte qu’ils puissent être lus par leurs camarades. Les partitions peuvent alors s’échanger et donner lieu à de multiples interprétations.
À la fin de la session d’ateliers, les enfants sont à même de composer une chorégraphie et d’interpréter une partition en convoquant un état de concentration profond, en prise avec leurs désirs et leurs émotions.

This workshop is aimed at students in primary and secondary schools, as well as the hospital sector.

This workshop takes place over several sessions, to be defined with the school or healthcare establishment. The workshop is given by Véronique and Carole together, both dancers with the Myriam Gourfink company. The workshop participants are divided into two groups between Véronique and Carole. In this way, the workshop is divided into two periods that feed each other.

A - Breathing, Imagination and Awakening of the Senses With Véronique

The session begins with a time of relaxation during which Véronique guides the children by voice to bring them into personal space where they simply let go and enter into a state of profound relaxation.
As they lie on the ground, Véronique invites them to depart on a short trip inside their own body. For this, she calls on the imagination of the children, suggesting that they visualize, for example, white foam, similar to a cloud of milk, and that they cover their entire body with this soft and unctuous material.
During this exercise, as the children lose themselves inside themselves with their eyes closed, Véronique moves between them, and gently taps her Tibetan bowl to accompany them in this short meditation.
Little by little, the children become one with their breathing. By placing their hands on different parts of their body, they discover the three parts of breathing: lower abdomen, rib cage and clavicle area.
Sitting cross-legged, they continue this exploration by doing other exercises where breath and movement accompany each other, in a synchronized action that solidifies their movement whilst simultaneously revealing the internal temporality of each.
Véronique then introduces the indriyas, the Sanskrit term for the senses: sight / hearing / smell / touch / taste. Then commences a period during which each child can share memories and experiences related to their senses.
Each session is dedicated to the discovery, stimulation and development of one or two senses. Using different media such as essential oils to smell, food to taste, sounds to listen to, details to look at, surfaces to touch, Véronique asks children to refine their sensorial perception in a sensitive, playful and caring way. Once the senses are stimulated, she suggests that they use this as a motor underlying their movements.
Guided by Véronique’s voice, the children are guided by their sensoriality and their emotions. They enter into a dance which they completely inhabit, incarnated, each with their own qualities of movement; an intimate and authentic dance coming from the deepest feelings of each child.
This work on interiority which spurs imagination, breathing and the senses, and, a little later nourishes the choreographic writing and composition workshop with Carole.

B - Choreographic Writing and Composition Workshop with Carole

Inspired by Labanotation, Carole devised a card game that allows children to address the fundamentals of movement: directions, orientations, levels, amplitudes. The fundamentals form families in which there are different cards. For example, in the Levels family, there are three cards: high, medium, low. Each card has a symbol that identifies it.
Carole's workshop begins with a short warm-up during which she explains how her card system works. This familiarizes the children with the game/exercise, and in particular with the fundamentals of movement: Reverse, Backwards, Downwards, Upwards, To the Right, To the Left, Large amplitude, Small amplitude, Straight Ahead, Curved line. As they integrate this language, the children simultaneously appropriate the related gestural experiences. They become aware of their own mobility, and of the opportunities it allows them, both physically and emotionally.
The next part of this workshop consists in a mnemonic game: Carole shows the cards to the children who memorize them as they perform: she chooses a card, and asks them to guess the meaning of the card. Then each child experiments with different ways of interpreting the card by means of their body.
Each card is simultaneously a constraint as well as a field of indefinite possibility. The children are asked to use their imagination, show creativity and cultivate their singularity.
After a few sessions of experimentation and familiarization with the cards, Carole hands out a deck to each child. The children are then asked to compose their own choreography using cards they choose and organize. This calls on the workshop activities done earlier with Véronique in that they impart an extra layer of consistency to the dance routine written by the children, making it richer in colors and intentions. They decide on the sense which accompanies their dance.
In this way, each child writes their own score and puts it down in writing on a separate sheet, making sure to clearly pen the signs so that they can be read by their classmates. The scores can then be exchanged, and be performed in multiple manners.
On completion of the session, the children are able to compose their own choreography and interpret a score by entering into a state of advanced concentration, in touch with their desires and emotions.